Traitement perte & chute de cheveux : le meilleur Shampong anti chute

Traitement perte & chute de cheveux : le meilleur Shampong anti chute
3.8 (75%) 4 votes

Qu’est-ce que la perte de cheveux ?

Les poils poussent partout sur la peau humaine, sauf sur la paume de nos mains et la plante de nos pieds, mais beaucoup de poils sont si fins qu’ils sont pratiquement invisibles.

Les cheveux sont constitués d’une protéine appelée kératine qui est produite dans les follicules pileux de la couche externe de la peau. Comme les follicules produisent de nouvelles cellules ciliées, les vieilles cellules sont poussées à travers la surface de la peau à un rythme d’environ six pouces par an. Les cheveux que vous pouvez voir sont en fait une chaîne de cellules kératiniques mortes.

La tête moyenne d’un adulte a environ 100 000 à 150 000 cheveux et en perd jusqu’à 100 000 par jour ; trouver quelques poils errants sur votre brosse à cheveux n’est pas nécessairement un motif d’inquiétude.

À n’importe quel moment, environ 90 % des cheveux du cuir chevelu d’une personne sont en croissance. Chaque follicule a son propre cycle de vie qui peut être influencé par l’âge, la maladie et une grande variété d’autres facteurs.

Ce cycle de vie du cheveux est divisé en trois phases :

  • Anagène : croissance active des cheveux qui dure entre deux et six ans.
  • Catagène : croissance capillaire transitoire qui dure de deux à trois semaines.
  • Télogène : phase de repos qui dure environ deux à trois mois ; à la fin de la phase de repos, les cheveux sont perdus et un nouveau cheveu les remplace et le cycle de croissance recommence.

Au fur et à mesure que les gens vieillissent, leur taux de croissance des cheveux ralentit.

Il existe de nombreux types de perte de cheveux, également appelée alopécie :

Les différents types de perte de cheveux chez l'homme
Les différents types de perte de cheveux chez l’homme

 

  • L’alopécie involutive est une condition naturelle dans laquelle les cheveux s’amincissent graduellement avec l’âge. Plus de follicules pileux entrent dans la phase de repos, et les poils restants deviennent plus courts et moins nombreux.
  • L’alopécie androgénique est une condition génétique qui peut affecter à la fois les hommes et les femmes. Les hommes atteints de cette affection, appelée calvitie masculine, peuvent commencer à perdre leurs cheveux dès l’adolescence ou au début de la vingtaine. Elle se caractérise par une chute des cheveux et une disparition progressive des cheveux de la couronne et du cuir chevelu frontal. Les femmes atteintes de cette affection, appelée calvitie féminine, ne connaissent pas d’amincissement notable avant la quarantaine ou plus tard. Les femmes subissent un amincissement général sur l’ensemble du cuir chevelu, la perte de cheveux la plus importante se situant au niveau de la couronne.
  • L’alopécie areata commence souvent soudainement et cause une perte de cheveux inégale chez les enfants et les jeunes adultes. Cette condition peut entraîner une calvitie complète (alopécie totale). Mais chez environ 90 % des personnes atteintes de la maladie, les cheveux reviennent au bout de quelques années.
  • L’alopécie universelle fait tomber tous les poils du corps, y compris les sourcils, les cils et les poils pubiens.
  • La trichotillomanie, que l’on voit le plus souvent chez les enfants, est un trouble psychologique dans lequel une personne arrache ses propres cheveux.
  • L’effluve de Telogen est l’amincissement temporaire des cheveux sur le cuir chevelu qui se produit en raison des changements dans le cycle de croissance des cheveux. Un grand nombre de poils entrent dans la phase de repos en même temps, ce qui provoque la chute des cheveux et l’amincissement qui s’ensuit.
  • Les alopécies cicatricielles entraînent la perte permanente des cheveux. Les affections inflammatoires de la peau (cellulite, folliculite, acné) et d’autres troubles cutanés (comme certaines formes de lupus et de lichen planus) entraînent souvent des cicatrices qui détruisent la capacité du cheveu à se régénérer. Les peignes chauds et les cheveux trop étroitement tissés et tirés peuvent également entraîner une perte de cheveux permanente.

Traitement anti chute de cheveux

Des traitements efficaces pour certains types de perte de cheveux sont disponibles. Mais certaines pertes de cheveux sont permanentes. Dans certains cas, comme l’alopécie en plaques, les cheveux peuvent repousser sans traitement dans un délai d’un an.

Voici les questions fréquemment demandés par les internautes souffrant de perte de cheveux, auxquels nous tenterons de répondre dans ce guide santé :

  • Shampoing anti chute : ce type de produit est-il vraiment efficace contre la calvitie ?
  • Chute et perte de cheveux : quels sont les meilleurs traitements existants ?
  • Repousse des cheveux : comment agissent les traitements anti chute à ce niveau ?
  • Lotion anti chute : quel est le meilleur produit disponible ?

Les traitements pour la perte de cheveux comprennent les médicaments, le shampoing anti chute, la chirurgie, la thérapie au laser et les perruques ou postiches. Votre médecin peut vous suggérer une combinaison de ces approches afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Les objectifs du traitement anti chute sont de favoriser la croissance des cheveux, de ralentir la perte de cheveux ou de cacher la perte de cheveux.

Le meilleur médicament anti chute de cheveux

achat-Propecia-sans-ordonnanceSi votre perte de cheveux est causée par une maladie sous-jacente, un traitement pour cette maladie sera nécessaire. Cela peut inclure des médicaments pour réduire l’inflammation et supprimer votre système immunitaire, comme la prednisone. Si un certain médicament cause la perte de cheveux, votre médecin peut vous conseiller de cesser de l’utiliser pendant au moins trois mois.

Des médicaments sont disponibles pour traiter la calvitie, l’un des plus efface étant la Finastéride (Propecia).

Ce médicament sur ordonnance n’est disponible que pour les hommes. Il est pris quotidiennement sous forme de pilules. Beaucoup d’hommes prenant du finastéride connaissent un ralentissement de la perte de cheveux, et certains peuvent montrer de nouvelles pousses de cheveux. Vous devez continuer à en prendre pour conserver vos prestations.

Les effets secondaires rares du finastéride comprennent une diminution de la libido et de la fonction sexuelle et un risque accru de cancer de la prostate. Les femmes enceintes ou qui pourraient l’être doivent éviter de toucher des comprimés écrasés ou brisés.

Le meilleur shampoing anti chute de cheveux

Revitra : le meilleur shampoing anti chute ?
Revitra : le meilleur shampoing anti chute ?

Nous vous présentons ici le produit Revita, un shampoing fortifiant destiné à lutter contre la perte des cheveux. Ce fléau touche en effet de nombreuses personnes, en majorité des hommes notamment avec le phénomène de calvitie.

Les shampoings vantant leurs mérites contre la chute des cheveux et assurant qu’ils permettent de fortifier les cheveux sont toutefois nombreux, et bien souvent les résultats ne sont pas à la hauteur des promesses. Revita parvient-il à faire différemment et à se distinguer ?

 

 

 

Comment fonctionne le shampoing anti chute Revita ?

De nombreux facteurs sont à l’origine de la chute des cheveux : elles peuvent être d’ordre biologique, voire génétique comme la calvitie, mais également environnementale (pollution, etc.). Revita fait le pari de traiter le problème à la source en agissant sur la DHT, agent principalement connu pour son action négative sur les cheveux. Les nombreux agents contenus dans ce shampoing fortifiant cible ainsi directement les racines, stimulées grâce à des acides aminés.

En plus de ces molécules et autres inhibiteurs, ce shampoing se veut naturel puisqu’il inclue de nombreux ingrédients d’origine naturelle, associés à des anti-inflammatoires afin d’éviter tout effet secondaire. Le shampoing Revita promet ainsi une reconstruction des cheveux, une stimulation des racines et du cuir chevelu permettant de renforcer la vitalité, l’abondance, la santé et la brillance de vos cheveux.

Notre avis sur le shampoing anti chute Revita

Face à un énième produit promettant des miracles sur le cuir chevelu, on pourrait se montrer sceptique – pourtant, force est de constater que ce produit réalise des miracles ! Avec une utilisation régulière, certains constatent déjà des résultats au bout de 20 jours d’utilisation. Outre la rapidité d’action de ce shampoing pour protéger les cheveux, on apprécie qu’il fonctionne aussi bien dans le cadre d’une chute de cheveux importante que modérée ou faible.

C’est effectivement le point fort de ce produit anti chute : non-seulement il apporte une action anti chute bienvenue, mais il apporte également un véritable soin à vos cheveux, qui trouvent ou retrouvent une texture soyeuse et une tenue brillante.

Que disent les avis clients sur le shampoing Revita ?

Les avis clients semblent bien suivre la tendance de notre avis, à savoir qu’ils s’avèrent unanimement positifs. Les avis sur Revita insistent bien entendu sur le fait que les résultats dépendent bien de chaque personne, ce que le fabricant explique déjà dans la fiche de présentation du produit. Un client commente notamment que son « problème a presque disparu » avec une utilisation régulière depuis 4 mois.

Quant aux clients ne souffrant pas particulièrement de perte de cheveux, mais souhaitant renforcer le tonus et l’état de leur masse capillaire, les retours sont de bon augure également puisque plusieurs commentent que leurs cheveux sont à la fois plus beaux et renforcés.

Acheter Revita de manière sécurisée, rapide et discrète

On pourra trouver ce shampoing fortifiant aux ingrédients naturels, mais rien ne vaut un achat en ligne, qui permet un paiement sécurisé, mais surtout discret – et ce, de la préparation de la commande à son expédition. Aussi, étant donné qu’il s’agit d’un produit anti chute particulièrement populaire, il est préférable de passer par Internet – où vous pouvez consulter la disponibilité des stocks directement.

La chirurgie, une solution radicale pour combler la perte de cheveux

Dans le type le plus courant de perte de cheveux permanente, seule la partie supérieure de la tête est affectée. La transplantation capillaire ou la chirurgie de restauration peut tirer le meilleur parti des cheveux qu’il vous reste.

Au cours de cette procédure, votre chirurgien enlève de minuscules bouchons de peau, contenant chacun quelques poils, à l’arrière ou sur les côtés de votre cuir chevelu. Il ou elle implante ensuite les bouchons dans les parties chauves de votre cuir chevelu. On vous demandera peut-être de prendre un médicament contre la perte de cheveux avant et après la chirurgie pour améliorer les résultats.

Les interventions chirurgicales pour traiter la calvitie sont coûteuses et peuvent être douloureuses. Les risques possibles comprennent l’infection et les cicatrices.

Les perruques et postiches, une solution abordable pour masquer la chute de cheveux

Vous pouvez essayer une perruque ou un postiche comme alternative au traitement médical ou si vous ne répondez pas au traitement. Il peut être utilisé pour couvrir la perte de cheveux permanente ou temporaire. Des perruques et postiches d’apparence naturelle et de qualité sont disponibles.

Si votre perte de cheveux est due à un problème de santé, le coût d’une perruque peut être couvert par l’assurance. Vous aurez besoin d’une ordonnance de votre médecin pour la perruque.

Les essais cliniques, pour trouver de nouveaux traitements anti chute de cheveux

Explorez les articles de notre site, qui mettent à l’essai de nouveaux traitements, interventions et tests comme moyen de prévenir, de détecter, de traiter ou de gérer cette maladie.

La médecine alternative, une efficacité anti chute mitigée

Si vous êtes par ailleurs bien nourri, la prise de suppléments nutritionnels ne s’est pas avérée utile.

Certaines études rapportent que la perte de cheveux inégale causée par l’alopécie areata peut être aidée par l’huile de lavande combinée à des huiles de thym, de romarin et de bois de cèdre. D’autres études sont nécessaires. Les médecines alternatives les plus efficace pour la repousse des cheveux restent les lotions anti chute de type shampoing, combinant un grand nombre d’ingrédients actifs.

Comment parler de la chute de cheveux à votre médecin ?

N'hésitez pas à parler de votre chute de cheveux avec votre médecin traitant
N’hésitez pas à parler de votre chute de cheveux avec votre médecin traitant

Il est probable que vous porterez d’abord vos préoccupations à l’attention de votre médecin de famille. Il peut vous référer à un médecin spécialisé dans le traitement des problèmes de peau (dermatologue).

Ce que vous pouvez faire

  • Dressez la liste des renseignements personnels clés, y compris tout stress important ou changement de vie récent.
  • Faites une liste de tous les médicaments, vitamines et suppléments que vous prenez.
  • Dressez la liste des questions à poser à votre médecin.

Votre temps avec votre médecin est limité, alors la préparation d’une liste de questions vous aidera à profiter au maximum du temps que vous passez ensemble. Dressez la liste de vos questions, de la plus importante à la moins importante, au cas où le temps s’épuiserait. Pour la perte de cheveux, voici quelques questions de base à poser à votre médecin :

  • Quelle est la cause probable de mes symptômes ou de mon état ?
  • Y a-t-il d’autres causes possibles de mes symptômes ou de mon état ?
  • De quels types de tests ai-je besoin ?
  • Mon état est-il probablement temporaire ou chronique ?
  • Quel est le meilleur plan d’action ?
  • Mes cheveux repousseront-ils ? Combien de temps cela prendra-t-il ?
  • Y a-t-il des restrictions que je dois respecter ?
  • Devrais-je consulter un spécialiste ? Combien cela coûtera-t-il et mon assurance couvrira-t-elle les frais de consultation d’un spécialiste ?
  • Existe-t-il une alternative générique au médicament que vous me prescrivez ?
  • Avez-vous des brochures ou d’autres documents imprimés que je peux emporter chez moi ?
  • Quels sont les sites Web que vous recommandez ?

Ce à quoi s’attendre de votre médecin

Votre médecin vous posera probablement un certain nombre de questions. Le fait d’être prêt à y répondre peut vous réserver du temps pour passer en revue tous les points sur lesquels vous voulez passer plus de temps. Votre médecin pourrait vous le demander :

  • Quand avez-vous commencé à perdre vos cheveux ?
  • Votre perte de cheveux a-t-elle été continue ou occasionnelle ?
  • Avez-vous remarqué une mauvaise pousse des cheveux ? cheveux cassés ? les cheveux qui perdent leurs poils ?
  • Votre perte de cheveux a-t-elle été inégale ou globale ?
  • Avez-vous déjà eu un problème similaire dans le passé ?
  • Avez vous essayé des shampoing anti chute, ou autres traitements anti perte de cheveux alternatifs ?
  • Est-ce que quelqu’un de votre famille immédiate a perdu ses cheveux ?
  • Quels médicaments ou suppléments prenez-vous régulièrement ?
  • Qu’est-ce qui, s’il y a lieu, semble améliorer votre perte de cheveux ?
  • Qu’est-ce qui, le cas échéant, semble aggraver votre perte de cheveux ?

Quelles sont les causes de la chute de cheveux ?

Les médecins ne savent pas pourquoi certains follicules pileux sont programmés pour avoir une période de croissance plus courte que d’autres. Cependant, plusieurs facteurs peuvent influencer la perte de cheveux :

  • Les hormones, comme les niveaux anormaux d’androgènes (hormones mâles normalement produites par les hommes et les femmes).
  • Les gènes, de parents masculins et féminins, peuvent influencer la prédisposition d’une personne à la calvitie masculine ou féminine.
  • Le stress, la maladie et l’accouchement peuvent causer une perte de cheveux temporaire. La teigne causée par une infection fongique peut aussi causer la chute des cheveux.
  • Les médicaments, y compris les médicaments de chimiothérapie utilisés dans le traitement du cancer, les anticoagulants sanguins, les bêta-bloquants utilisés pour contrôler la tension artérielle et les pilules contraceptives, peuvent causer une perte de cheveux temporaire.
  • Les brûlures, les blessures et les rayons X peuvent causer une perte de cheveux temporaire. Dans de tels cas, la croissance normale des cheveux revient habituellement une fois que la blessure guérit, à moins qu’une cicatrice ne se produise. Alors, les cheveux ne repousseront jamais.
  • La maladie auto-immune peut causer l’alopécie areata. Dans l’alopécie areata, le système immunitaire se réveille pour des raisons inconnues et affecte les follicules pileux. Chez la plupart des personnes atteintes d’alopécie areata, les cheveux repoussent, bien qu’ils puissent être temporairement très fins et peut-être d’une couleur plus claire avant que la coloration normale et l’épaisseur ne reviennent.
  • Les procédures cosmétiques, comme le shampooing trop souvent, les permanentes, la décoloration et la teinture des cheveux peuvent contribuer à l’amincissement général des cheveux en affaiblissant et en fragilisant les cheveux. Le tressage serré, l’utilisation de rouleaux ou de bigoudis chauds et le passage des pics à travers les boucles serrées peuvent également endommager et casser les cheveux. Cependant, ces procédures ne causent pas la calvitie. Dans la plupart des cas, les poils repoussent normalement si la source du problème est éliminée. Néanmoins, des dommages importants aux cheveux ou au cuir chevelu causent parfois des plaques chauves permanentes.
  • Conditions médicales. Les maladies thyroïdiennes, le lupus, le diabète, l’anémie ferriprive, les troubles de l’alimentation et l’anémie peuvent causer la perte de cheveux. La plupart du temps, lorsque la condition sous-jacente est traitée, les cheveux reviendront à moins qu’il n’y ait des cicatrices comme dans certaines formes de lupus, de lichen planus ou de troubles folliculaires.
  • Diète. Un régime pauvre en protéines ou un régime sévèrement calorique peut également causer une perte de cheveux temporaire.

Diagnostic de la chute de cheveux

Avant de poser un diagnostic, votre médecin vous fera probablement passer un examen physique et vous posera des questions sur vos antécédents médicaux et familiaux. Il ou elle peut également effectuer des tests, tels que les suivants :

  • Test sanguin. Cela peut aider à découvrir les conditions médicales liées à la perte de cheveux, comme la maladie de la thyroïde.
  • Test de traction. Votre médecin tire doucement plusieurs dizaines de cheveux pour voir combien en sortent. Cela aide à déterminer l’étape du processus de délestage.
  • Biopsie du cuir chevelu. Votre médecin prélève des échantillons de la peau ou de quelques cheveux arrachés du cuir chevelu pour examiner les racines des cheveux. Cela peut aider à déterminer si une infection cause la perte de cheveux.
  • Microscopie optique. Votre médecin utilise un instrument spécial pour examiner les poils coupés à leur base. La microscopie aide à découvrir d’éventuels désordres de la tige capillaire.

 

3 pensées sur “Traitement perte & chute de cheveux : le meilleur Shampong anti chute

  • avril 5, 2018 à 9:25
    Permalink

    ou on peut trouver un postiche réaliste dune barbe de 5jours/10 jours environ bien réaliste ? car jen es vraiment besoin et je sais pas où en trouver si qqn voudrai bien maider merci !

    Répondre
  • mai 2, 2018 à 9:12
    Permalink

    Bonjour,je tiens à vous remercier pour site web, c’est vraiment trés utile,il conteint des informations extremements importantes. je suis marocain agé de 51 ans,je souffre du chutte des chveux et des pellecules ,j’ai utilisé pls champoings et de comprimés,sans resultat satisfaisante.

    Répondre
  • mai 15, 2018 à 7:43
    Permalink

    Ma coiffeuse m’a conseillé le kerastase, est ce éficasse? Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *