L’importance d’une assurance pour couvrir les accidents de la vie

L’importance d’une assurance pour couvrir les accidents de la vie
4.2 (83.64%) 22 votes

On pourrait prendre toutes les précautions nécessaires, rien ne prémunit contre un accident de la vie. Mais comment peut-on les définir et est-il nécessaire de souscrire une assurance pour ce type d’événements ? On fait le point pour vous :

Qu’est-ce qu’un accident de la vie ?

On les définit par des « traumatismes non intentionnels ». Une définition très peu explicite, car en réalité, ils sont tellement nombreux qu’il est difficile d’en faire le tour et ne relève jamais d’une volonté. Tomber d’une échelle en remettant sa gouttière, chuter dans un magasin et se casser la jambe, un copain blesse votre enfant dans la cour d’école. Ce ne sont que quelques exemples de ces AVC (Accidents de la Vie Courante). Ils occasionnent presque 20000 décès par an, en France. Un chiffre qui fait froid dans le dos. Après une baisse significative après les années 80 ; ce chiffre va certainement remonter. La raison ? L’augmentation du nombre de personnes âgées. Elles sont souvent victimes de ce type d’accidents, mais tout le monde peut être concerné. Si le décès est la conséquence la plus grave, une hospitalisation, une incapacité permanente ou un dommage esthétique peuvent, eux aussi, être considérés comme des AVC. Ils génèrent des frais importants pour la société et mettent à mal la santé financière de la famille qu’ils touchent.

Peut-on les éviter ?

Eh bien, certains pourraient être évités. Notamment les accidents survenant dans le cadre de l’habitation. L’ingestion de produits dangereux par les enfants peut être évitée par deux actions préventives : Un rangement en hauteur ou dans une armoire qui ferme à clé (la clé étant enlevée de la serrure, bien entendu) dans un premier temps. Ensuite une meilleure information auprès des petits enfants à qui l’on peut montrer les pictogrammes et leur expliquer qu’ils sont exposés à un danger grave en s’approchant de ces produits. En vacances, respecter les consignes de sécurité en toute circonstance, comme éviter d’emprunter les pistes noires, lors de vacances à la montagne ou ne pas se baigner quand flotte le drapeau rouge. Des gestes qui paraissent simples mais que peu de personnes prennent le temps de prendre en considération.

Peut-on souscrire une assurance pour ce type d’accidents ?

Oui, les assureurs proposent ce type d’assurance pour couvrir les accidents de la vie (on parle aussi de garantie). Mais peu de gens pensent y souscrire. Quand ils y pensent, c’est souvent trop tard. La totalité des accidents de la vie ne sont peut-être pas pris en charge par votre assureur, votre banque ou encore votre complémentaire santé. N’hésitez donc pas à demander les accidents qui le sont. Les tarifs diffèrent selon les établissements. Vous avez tout intérêt à demander plusieurs devis auprès d’assureurs près de chez vous pour être certains d’être bien couverts. Il est important de savoir à quel taux d’invalidité vous seriez indemnisé, selon les assurances (5, 10 ou 30%). On indemnise le préjudice physique, mais aussi les conséquences que l’accident a sur la famille.

Perte d’emploi, relogement, baisse significative des revenus, les conséquences sont variées et traumatisantes pour les familles qui sont touchées. Souscrire une assurance parait donc indispensable, tout comme une mutuelle, sachant que tous les membres de la famille peuvent être touchés…