Jus d’Aloe vera Bio : où l’acheter, et pour quels bienfaits sur la santé ?

Jus d’Aloe vera Bio : où l’acheter, et pour quels bienfaits sur la santé ?
4.2 (83.24%) 37 votes

L’aloe vera, parfois décrite comme une « plante miracle », est un arbuste à tige courte. L’aloès est un genre qui contient plus de 500 espèces de plantes succulentes à fleurs. Un grand nombre d’Aloès peuvent être trouvées à l’état naturel en Afrique du Nord.

Les feuilles de l’Aloe vera sont savoureuses, dressées et forment une rosette dense. De nombreuses utilisations sont faites du gel obtenu à partir des feuilles de la plante.

L’aloe vera bio a fait l’objet de nombreuses études scientifiques au cours des dernières années. Celles-ci ont porté sur plusieurs propriétés thérapeutiques revendiquées à son sujet. Dans le présent article, nous examinerons certaines de ces allégations et observerons les recherches qui les sous-tendent.

Qu’est-ce que l’Aloe vera ?

Le gel d’aloe vera possède de nombreuses propriétés médicinales et est souvent utilisé à travers des crèmes et des lotions.

Selon Kew Gardens, le centre d’excellence botanique royal d’Angleterre, l’Aloe vera serait utilisé depuis des siècles et est actuellement plus populaire que jamais.

Il est cultivé dans le monde entier, principalement pour le « gel d’aloès », qui provient de la feuille.

L’aloe vera est largement utilisé aujourd’hui dans les domaines ci-dessous:

  • Alimentation et arôme.
  • Cosmétiques.
  • Compléments alimentaires.
  • Remèdes à base de plantes.

Le premier signalement d’une utilisation humaine de l’Aloe vera remonterait à l’Ebers Papyrus (un dossier médical égyptien) datant du 16e siècle av. J. -C. Selon une étude publiée dans l’Indian Journal of Dermatology, dans l’Egypte ancienne, ils appelaient l’Aloe vera « cette plante de l’immortalité ». Les auteurs de cette étude ont ajouté que la plante a été utilisée à des fins thérapeutiques pendant de nombreux siècles en Chine, au Japon, en Inde, en Grèce, en Égypte, au Mexique et au Japon.

Comment ça marche ?

Les parties utiles de l’aloès sont le gel et le latex. Le gel est obtenu à partir des cellules au centre de la feuille ; et le latex est obtenu à partir des cellules situées juste sous la peau de la feuille.

Le gel d’aloès serait capable de causer des changements au niveau de la peau et aiderait au traitement des maladies comme le psoriasis.

L’aloès semble avoir le potentiel d’accélérer la guérison de la plaie en améliorant la circulation sanguine dans la région tout en prévenant la mort cellulaire autour de la blessure.

Il semble également que le gel d’aloès possèderait des propriétés nocives pour certains types de bactéries et de champignons.

Le latex d’aloès contient des produits chimiques qui agissent comme laxatifs.

Les bienfaits de l’Aloe vera

Les vertus médicinales de l’Aloe vera bio, comme pour beaucoup d’herbes et de plantes, sont infinies. Certaines allégations sont appuyées par des études scientifiques rigoureuses là où d’autres ne le sont pas. Cet article se concentre principalement sur les bienfaits de l’aloe vera qui sont soutenus par la recherche.

Voici à quoi peu ressembler la plante dans son état naturel
Voici à quoi peu ressembler la plante dans son état naturel
  1. Dents et gencives

Une étude publiée dans General Dentistry rapporte que l’Aloe vera contenu dans les gels dentaires détiendrait des bienfaits aussi efficaces que le dentifrice pour combattre les caries.

Les chercheurs ont comparé la capacité de lutte contre les germes d’un gel dentaire à l’Aloe vera avec deux dentifrices populaires. Ils ont découvert que le gel était tout aussi bon et, dans certains cas, même meilleur que les dentifrices commerciaux pour contrôler les bactéries buccales qui causent la carie.

Les auteurs expliquent que l’Aloe latex contient des anthraquinones, des composés qui guérissent activement et réduisent la douleur par des effets anti-inflammatoires naturels.

Les scientifiques ont averti que tous les gels analysés ne contenaient pas forcément la forme appropriée d’Aloe vera – ils doivent renfermer le gel stabilisé qui existe au centre de la plante pour être efficaces.

  1. Constipation

L’agence allemande de réglementation des plantes médicinales – Commission E – a approuvé l’utilisation de l’Aloe vera pour le traitement de la constipation. Les doses de 50-200 milligrammes de latex d’Aloe sont généralement consommées sous forme liquide ou en capsules une fois par jour pendant 10 jours.

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a statué en 2002 qu’il n’existait pas suffisamment de données sur l’innocuité et l’efficacité des produits à base d’aloès ; ainsi, aux États-Unis, ils ne peuvent pas être vendus pour traiter la constipation.

  1. Ulcères du pied induits par le diabète

Une étude réalisée au Sinhgad College of Pharmacy, en Inde, et publiée dans l’International Wound Journal s’est penchée sur la capacité de l’Aloe à traiter les ulcères.

Ils ont rapporté qu’un « gel formé de carbopol 974p (1 pour cent) et d’Aloe vera détenait des bienfaits favorisant la cicatrisation et la fermeture des plaies chez les rats diabétiques par rapport au produit commercial. Ce gel fournit un produit prometteur à utiliser face aux ulcères du pied induits par le diabète ».

  1. Antioxydant et propriétés antimicrobiennes possibles

L’aloe vera a des bienfaits envers la peau grâce à ses propriétés antimicrobiennes et antioxydantes.
L’aloe vera peut être utilisé sur les affections cutanées ou les coupures superficielles pour ses propriétés antimicrobiennes et antioxydantes.

Des chercheurs de l’Université de Las Palmas de Gran Canaria, Espagne, ont publié une étude dans la revue Molecules à ce sujet.

L'Aloe Vera aurait des propriétés antioxydantes, notamment son jus
L’Aloe Vera aurait des propriétés antioxydantes, notamment son jus

L’équipe a entrepris de déterminer si l’extrait de méthanol des peaux de feuilles et des fleurs d’Aloe vera pourrait avoir des bienfaits sur la santé humaine. Les scientifiques se sont concentrés sur les activités antioxydantes et antimycoplasmiques possibles de l’extrait.

Les mycoplasmes sont un type de bactéries qui n’ont pas de paroi cellulaire ; ils sont insensibles à de nombreux antibiotiques courants. Les substances antimycoplasmiques détruisent ces bactéries.

Ils ont rapporté que les extraits de fleurs et de feuilles d’Aloe vera avaient des propriétés antioxydantes, en particulier l’extrait de peau des feuilles. Cet extrait présentait également des propriétés antimycoplasmiques.

Les auteurs concluent que « les extraits d’Aloe Vera de la peau des feuilles et des fleurs peuvent être considérés comme de bonnes sources naturelles d’antioxydants ».

  1. Protection contre les rayons ultraviolets (UV)

Les scientifiques du campus mondial de l’Université Kyung Hee, en Corée du Sud, ont cherché à déterminer si l’extrait de pousse d’aloès et l’extrait de pousse d’aloès adulte pouvaient avoir un effet protecteur sur le photovieillissement cutané induit par les UVB ; en d’autres termes, ils souhaitaient confirmer s’ils pouvaient protéger la peau des effets du vieillissement de la lumière du soleil.

L’extrait de pousses d’aloès (BAE) provient de pousses de 1 mois, tandis que l’extrait de pousses d’aloès adulte (AE) provient de pousses de 4 mois.

Dans un article publié dans Phytotherapy Research, les auteurs concluent : « Nos résultats suggèrent que le BAE peut potentiellement protéger la peau des dommages causés par les UVB plus que l’AE. »

  1. Protection contre les dommages cutanés après une radiothérapie

Une étude réalisée à l’Université de Naples, en Italie, a testé cinq crèmes topiques différentes pour observer dans quelle mesure elles pourraient protéger la peau des patientes atteintes d’un cancer du sein recevant une radiothérapie. L’une de ces crèmes contenait de l’aloès. Là encore, l’aloe vera aurait eu certains bienfaits.

Ils ont divisé 100 patients en cinq groupes de 20 ; chacun s’est vu prescrire un traitement topique différent. Ils ont appliqué les crèmes deux fois par jour, en commençant 15 jours avant le traitement de radiothérapie, et ont continué pendant 1 mois par la suite.

Pendant les 6 semaines, les participants ont fait l’objet d’évaluations hebdomadaires de la peau.

Dans la revue Radiation Oncology, les scientifiques ont rapporté que l’utilisation préventive des crèmes hydratantes topiques réduisait l’incidence des effets secondaires cutanés chez les femmes traitées par radiothérapie pour le cancer du sein. Aucune n’a donné de meilleurs résultats.

« Toutes les crèmes hydratantes utilisées dans cette étude étaient également valables pour le traitement des dommages cutanés induits par la radiothérapie. »

  1. La dépression, l’apprentissage et la mémoire – une expérimentation animale

Une étude publiée dans Nutritional Neuroscience a révélé que l’Aloe vera aurait des bienfaits contre la dépression et améliorerait la mémoire chez la souris.

Après avoir mené des expériences sur des souris de laboratoire, ils ont conclu : « L’aloe vera améliore l’apprentissage et la mémoire, et soulage aussi la dépression chez la souris. »

D’autres études sont nécessaires pour déterminer si les humains pourraient également bénéficier des mêmes avantages.

  1. Blessures causées par des brûlures au deuxième degré

Une équipe de chirurgiens plasticiens a comparé les bienfaits du gel d’Aloe vera à la crème à 1% de sulfadiazine d’argent destinée au traitement des brûlures du deuxième degré.

Ils ont rapporté dans le Journal of Pakistan Medical Association que l’Aloe vera avait des bienfaits sur les blessures par brûlure et que les patients concernés guérissaient significativement plus rapidement que ceux traités avec 1 % de sulfadiazine d’argent (SSD).

Les chercheurs ont ajouté que ceux du groupe Aloe vera ont éprouvé beaucoup plus de soulagement de la douleur et avec beaucoup plus d’avance par rapport à ceux du groupe SSD.

Les auteurs ont déclaré : « Les brûlures thermiques des patients habillés de gel d’Aloe vera ont montré plus d’amélioration par rapport à ceux traités au SSD en ce qui concerne l’épithélialisation précoce de la plaie, le soulagement précoce de la douleur et la rentabilité.

  1. Syndrome du côlon irritable (SCI)

Le George’s Hospital Medical School, Londres, Royaume-Uni, a mené une enquête sur les bienfaits de l’Aloe vera et face au SCI. Leurs résultats ont été publiés dans l’International Journal of Clinical Practice. Les participants atteints du SCI ont reçu soit de l’Aloe vera, soit un placebo. Après 3 mois, il n’y avait pas de différences significatives au niveau des symptômes de la diarrhée.

Cependant, les chercheurs ont déclaré :

« Il n’y avait aucune preuve que l’Aloe vera (AV) aurait des bienfaits pour les patients atteints du SII. Cependant, nous n’avons pas pu exclure la possibilité d’une amélioration chez les patients souffrant de diarrhée ou d’un SII en alternance pendant la prise d’AV. D’autres examens sont justifiés chez les patients souffrant de diarrhée à prédominance SCI, dans un groupe de patients moins complexe ».

Recherche médicale et preuve scientifiques sur les bienfaits de l’Aloe vera : où en est-on ?

La recherche sur les bienfaits potentiels de l'Aloe vera pour la santé est en cours.
La recherche sur les bienfaits potentiels de l’Aloe vera pour la santé est en cours.

La plupart des autorités sanitaires mondiales affirment que plusieurs des dizaines de bienfaits thérapeutiques associés à l’Aloe vera nécessitent des preuves scientifiques supplémentaires. Cela ne signifie cependant pas que les allégations entendues jusque-là soient nécessairement inexactes.

Selon le National Center for Complementary and Alternative Medicine (NCCAM) aux États-Unis, qui fait partie des National Institutes of Health, le latex d’Aloe contient des composés laxatifs puissants.

Les produits contenant de l’aloïne, de l’aloès-émodine et de la barbaloïne (composants de l’aloès) étaient autrefois réglementés par la FDA en tant que laxatifs oraux en vente libre. En 2002, la FDA a exigé que tous les laxatifs à base d’aloès en vente libre soient retirés du marché ou reformulés en raison d’un manque de données sur leur innocuité.

Cependant, l’utilisation de l’Aloe vera topique est probablement sans danger. Si vous choisissez de l’utiliser, faites un test d’allergie (appliquez un petit cercle sur la peau et attendez 24 heures) avant de d’en étaler plus largement sur votre corps.

Certaines études ont montré que le gel topique d’aloès peut aider face aux abrasions et aux brûlures. Cependant, le NCCAM a déclaré : « Il n’y a pas assez de preuves scientifiques pour soutenir les autres utilisations de l’Aloe vera « .

Risques, effets secondaires et précautions d’usage

Interactions médicamenteuses

Interaction majeure

  • Ne pas prendre cette combinaison. La digoxine (Lanoxin) interagit avec l’Aloe vera.

Lorsqu’il est pris par la voie orale, l’Aloe Vera entre dans la catégorie des laxatifs stimulant. Ceux-ci peuvent diminuer les niveaux de potassium dans le corps. De faibles niveaux de potassium peuvent augmenter le risque d’effets secondaires de la digoxine (Lanoxin).

Interaction modérée

  • Soyez prudent avec cette combinaison. Les médicaments pour le diabète (médicaments antidiabétiques) interagissent avec l’Aloe vera.

Le gel d’aloès pourrait diminuer la glycémie. Les médicaments contre le diabète sont également utilisés pour abaisser la glycémie. Si vous prenez du gel d’aloès en même temps que des médicaments contre le diabète, surveillez votre glycémie de près, elle pourrait devenir excessivement basse. Certains médicaments utilisés pour le diabète comprennent le glimépiride (Amaryl), le glyburide (DiaBeta, Glynase PresTab, Micronase), l’insuline, la pioglitazone (Actos), la rosiglitazone (Avandia), le chlorpropamide (Diabinese), le glipizide (Glucotrol), le tolbutamide (Orinase), et bien d’autres de même classe.

  • Les médicaments pris par voie orale (médicaments oraux) interagissent avec l’Aloe Vera.

Lorsqu’il est pris par la bouche, l’Aloe Vera est un laxatif stimulant. Ce dernier peut diminuer la quantité de médicaments que votre corps absorbe. La prise de latex d’aloès en même temps que celle de des médicaments par voie orale pourrait diminuer leur efficacité.

  • Sevoflurane (Ultane) interagit avec l’Aloe Vera

L’aloès pourrait diminuer la coagulation du sang. Le sévoflurane est pour l’anesthésie pendant l’intervention chirurgicale. Sevoflurane diminue également la coagulation du sang. La prise d’aloès avant l’opération peut entraîner une augmentation des saignements pendant celle-ci. Ne prenez donc pas d’aloès par la bouche si vous avez une intervention chirurgicale prévue dans les 2 semaines suivantes.

  • Les laxatifs stimulants interagissent avec l’Aloe Vera.

Lorsqu’il est pris par voie orale, l’Aloe Vera est un laxatif stimulant. Ces derniers accélèrent le transit intestinal. La prise du latex d’aloès avec d’autres laxatifs stimulants pourrait donc précipiter le transit des intestins et causer la déshydratation ce qui provoquerait la faiblesse des minéraux dans le corps. Certains laxatifs stimulants comprennent le bisacodyl (Correctol, Dulcolax), cascara, huile de ricin (Purge), séné (Senokot), et bien d’autres.

  • La warfarine (Coumadin) interagit avec l’Aloe Vera.

Lorsqu’il est pris par voie orale, l’Aloe Vera est un laxatif stimulant. Les laxatifs stimulants accélèrent le transit intestinal et peuvent causer la diarrhée chez certaines personnes. La diarrhée peut augmenter les effets de la warfarine et augmenter le risque de saignement. Si vous prenez de la warfarine, faites bien attention aux quantités de latex d’aloès que vous consommez en même temps.

  • Les médicaments diurétiques  interagissent avec Aloe Vera

Lorsqu’il est pris par voie orale, l’Aloe Vera est un laxatif stimulant. Chez certains d’entre eux, il y a un risque de causer la diminution du potassium dans l’organisme. « Les « pilules d’eau » peuvent aussi diminuer le potassium dans le corps. Certaines « pilules d’eau » ayant cet effet sur le niveau de potassium comprennent le chlorothiazide (Diuril), la chlorthalidone (Thalitone), le furosémide (Lasix), l’hydrochlorothiazide (HCTZ, HydroDIURIL, Microzide), et d’autres.

Précautions spéciales et mises en garde :

  • Grossesse ou allaitement : L’aloès, qu’il s’agisse de gel ou de latex, est probablement à déconseiller par voie orale. Il a été rapporté que l’aloès a été associé aux cas de fausses couches. Il pourrait également accentuer les risques de malformations congénitales. Ne prenez donc surtout pas d’aloès par la bouche si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.
  • Les enfants : Le gel d’aloès est à priori sans risque lorsqu’il est appliqué sur la peau de façon appropriée. Le latex d’aloès et les extraits de feuilles entières d’aloès ne sont en revanche pas recommandés par voie orale chez les enfants. Chez les moins de 12 ans, cela peut engendrer des douleurs à l’estomac, des crampes et de la diarrhée.
  • Diabète : Certaines recherches suggèrent que l’aloès pourrait abaisser la glycémie. Si vous prenez de l’aloès par voie orale et que vous êtes diabétique, surveillez de près votre glycémie.
  • Affections intestinales telles que la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse ou l’obstruction : Ne prenez pas d’aloès latex si vous souffrez de l’un de ces troubles. Le latex d’aloès est un irritant intestinal. Rappelez-vous que les produits fabriqués à partir de feuilles d’aloès entières contiennent du latex d’aloès.
  • Hémorroïdes : Ne prenez pas d’aloès latex si vous avez des hémorroïdes. Cela pourrait aggraver la situation. Gardez en tête que les produits fabriqués à partir de feuilles d’aloès entières contiennent du latex d’aloès. Il existe d’autres traitements naturels plus sûrs et plus efficace contre les hémorroïdes.
  • Problèmes rénaux : Des doses élevées de latex d’aloès ont été mises en cause dans les cas d’insuffisance rénale et d’autres maladies graves.
  • Chirurgie : L’aloès peut affecter la glycémie mais aussi interférer avec le contrôle de la glycémie pendant et après l’intervention chirurgicale. Arrêtez de prendre de l’aloès au moins 2 semaines avant une intervention chirurgicale prévue.

Ce que vous pouvez faire avec l’aloe vera bio

L’aloe vera bio peut s’avérer être plus qu’un super aliment ou un traitement de la peau et des cheveux. Il peut être utilisé pour d’autres tâches quotidiennes, comme se brosser les dents et garder les aliments frais. Voici 10 choses que vous pouvez faire avec l’aloe vera bio.

  1. Dentifrice et bain de bouche

Le gel d’aloe vera contient des propriétés antiseptiques qui peuvent aider à nettoyer les dents et les gencives. Puisqu’il ne contient pas d’ingrédients agressifs, le gel apaisant peut être une meilleure option pour les personnes ayant des dents sensibles. Le NIH affirme également que l’ingrédient peut aider à réduire l’inflammation des gencives causée par la gingivite ou la parodontite.

  1. Conservateur alimentaire

En 2005, des chercheurs espagnols ont découvert que l’ajout d’une couche d’aloe vera bio aux fruits et légumes peut les aider à durer plus longtemps. En 2014, les chercheurs ont testé l’efficacité de l’aloe vera bio comme enrobage sur les tomates.

Les résultats ont montré que l’aloe vera bio empêchait la croissance des parasites et des champignons sur les tomates. La qualité du fruit a été maintenue, mais l’enrobage d’aloès a retardé la maturation.

  1. Gel à raser

Les qualités hydratantes de l’aloès en font un gel à raser naturel et rafraîchissant. Il aide aussi à prévenir le feu du rasoir et apaise les coupures. Mélangez une partie d’huile d’olive et trois parties d’aloe vera bio pour réaliser votre propre concoction.

  1. Vaporisateur corps/visage

Le gel d’aloès a un effet rafraîchissant. Avec quelques ingrédients, vous pouvez faire un spray rafraîchissant pour le corps et le visage.

Recette à base d’Aloe vera bio pour le soin du visage

  • 1 petit concombre
  • 1/3 tasse d’eau distillée
  • 1 cuil. à café d’aloe vera
  • 1 cuil. à café d’hamamélis de sorcière
Instructions :

Peler et couper le concombre (le couper en dés ou le mettre dans un robot culinaire). Si vous utilisez un processeur, passez à travers un coton à fromage pour extraire l’essence de concombre et pour garder la brume légère. Inclure certains des morceaux coupés en dés dans le mélange. Versez dans un vaporisateur en verre avec l’eau, l’aloe vera, l’hamamélis et agiter.

  1. Combattre les pellicules

Il y a de nombreux motifs pour lesquels l’aloe vera bio peut combattre les pellicules. Bien sûr, il hydrate, mais les composés contenus dans le gel combattent aussi les bactéries et les champignons qui causent les flocons. Vous pouvez trouver des shampooings naturels à l’aloe vera qui sont exempts de produits chimiques ou vous pouvez fabriquer vos propres shampooings.

  1. Cubes de glace

L’aloès n’est pas assez rafraîchissant pour vous ? Faites des glaçons ! Vous pouvez soit couper du gel frais en morceaux de 2 pouces et le congeler, soit placer le gel dans des bacs à glaçons. Une fois congelés, vous pouvez vous en servir pour les coups de soleil et autres besoins topiques.

  1. Assainisseur pour les mains

Le désinfectant pour les mains fait maison à l’aloès est devenu populaire parmi les défenseurs de la santé naturelle. Certaines recettes demandent de l’alcool à friction, tandis que d’autres utilisent un mélange d’huiles essentielles et d’hamamélis, ainsi que de l’aloès. L’huile d’arbre à thé possède des qualités antibactériennes et peut bien fonctionner avec les effets hydratants de l’aloès.

  1. Pommades pour la peau

Salves offre un soulagement aux peaux sèches et craquelées et agit également comme une couche de protection, en plus d’être faciles à produire à la maison.

L’aloès est un ingrédient courant dans les pommades en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et rafraîchissantes. Il agit comme un éclaircissant et permet aux pommades de glisser facilement sur la peau.

  1. Exfoliant Visage

L’aloe vera bio a des propriétés antibactériennes et antifongiques, ce qui en fait un nettoyant naturel. Combinez-le avec des ingrédients de la cuisine, comme le gruau ou le bicarbonate de soude, pour créer un exfoliant pour le visage.

  1. Huile d’Aloe Vera

Il est utilisé pour les soins de la peau : mélangez le gel d’aloe vera avec de l’huile de coco, chauffez à feu doux dans une casserole pendant environ 10 minutes. L’huile est idéale pour l’hydratation après la douche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *