Brève #Curiosité : Ce que la couleur de votre visage révèle sur vos sentiments

Brève #Curiosité : Ce que la couleur de votre visage révèle sur vos sentiments
5 (100%) 1 vote

Beaucoup d’entre nous savent que nos expressions faciales subtiles peuvent nous trahir lorsque nous essayons de cacher nos sentiments. Mais une nouvelle étude révèle que nos visages peuvent faire encore plus : sans bouger d’un millimètre de muscle facial, nous pouvons communiquer exactement comment nous nous sentons vraiment à travers la couleur seule.

Qu’il s’agisse d’un froncement de sourcils, d’une très légère remontée dans les coins de la bouche ou de sourcils subtilement relevés, nous sommes assez doués pour décoder les sentiments des autres en utilisant des expressions faciales.

Cependant, il y a un autre indice facial qui peut être encore plus fiable lorsqu’il s’agit de deviner les sentiments d’une personne : la couleur de son visage.

En fait, de nouvelles recherches suggèrent que nous pouvons identifier avec précision les émotions d’autres personnes en nous basant uniquement sur les changements subtils de couleur de leur visage dans 75 pour cent des cas.

Nous pouvons distinguer l’émotion simplement via la couleur du visage

Les chercheurs  ont regroupé des centaines de photos de différentes expressions faciales en deux canaux de couleur, qui étaient équivalents à la façon dont les yeux humains perçoivent la couleur : un canal rouge-vert et un canal bleu-jaune.

En utilisant l’analyse informatique, ils ont réalisé que des émotions différentes formaient des modèles de couleurs différentes, et que ces modèles étaient presque identiques, indépendamment du sexe, de l’ethnicité et du teint de la peau.

Ensuite, l’équipe voulait voir si les gens captaient les émotions des expressions faciales entrelacées de couleur, ou si c’était la couleur seule qui transmettait les sentiments.

Pour tester cela, ils ont superposé différents motifs de couleurs sur des photos d’expressions faciales neutres (par exemple, une couleur associée au bonheur sur un visage neutre) et ont demandé à 20 participants à l’étude de deviner le sentiment véhiculé sur la photo.

En se basant uniquement sur la couleur, les participants ont deviné correctement 70 pour cent du temps qu’une photo transmettait le bonheur, 75 pour cent du temps qu’elle transmettait la tristesse et 65 pour cent du temps qu’elle montrait de la colère.

Ils ont ensuite échangé les couleurs spécifiques aux émotions sur les « mauvaises » expressions faciales. Par exemple, ils ont superposé des couleurs « en colère » sur des visages heureux, et vice versa.

« Les participants ont pu identifier clairement quelles images avaient les couleurs congruentes par rapport aux couleurs incongrues « , dit l’étude. Bien qu’ils ne savaient pas ce qui n’allait pas, les participants pouvaient dire que quelque chose n’allait pas.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *