Avis 5 HTP (Griffonia simplicifolia) : où et pourquoi acheter du 5-HTP ?

Avis 5 HTP (Griffonia simplicifolia) : où et pourquoi acheter du 5-HTP ?
4.4 (88.7%) 23 votes

Qu’est-ce que le 5-HTP ?

Le 5-HTP (5-Hydroxytryptophane) est un sous-produit chimique du L-tryptophane, un composant protéique. Il est également produit commercialement à partir des graines d’une plante africaine connue sous le nom de Griffonia simplicifolia. 5-HTP est utilisé pour traiter différents troubles du sommeil. Cela inclut : l’insomnie, la dépression, l’anxiété, la migraine et les maux de tête liés à la tension, la fibromyalgie, l’obésité, le syndrome prémenstruel (PMS), le trouble dysphorique prémenstruel (PMDD), le trouble du déficit de l’attention/’hyperactivité (ADHD), ainsi que le trouble de saisie et la maladie de Parkinson.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le 5-HTP agit dans le cerveau et le système nerveux central en augmentant la production de la sérotonine chimique. La sérotonine peut affecter le sommeil, l’appétit, la température, le comportement sexuel et la sensation de douleur. Dans la mesure où le 5-HTP augmente la synthèse de la sérotonine, il est utilisé face à plusieurs maladies connues pour être réceptives à la sérotonine. Cela inclut notamment la dépression, l’insomnie, l’obésité et plusieurs autres affections.

Quelles utilisations et efficacité du 5-HTP ?

  • Dépression : certaines recherches cliniques montrent que la prise de 5-HTP par voie orale réduit les symptômes de la dépression. Plusieurs études ont prouvé que des doses allant de 150 à 3000 mg par jour pendant 2 à 4 semaines peuvent diminuer les symptômes de dépression. Certaines recherches préliminaires montrent que le 5-HTP issu de Griffonia simplicifolia pourrait être aussi bénéfique que les antidépresseurs conventionnels chez certaines personnes.
  • Syndrome de Down : certaines recherches montrent que l’administration de 5-HTP aux nourrissons atteints du syndrome de Down pourrait améliorer leurs muscles et leur activité physique. D’après l’avis de certaines recherches, il n’aurait d’impact ni sur les muscles ni le développement lorsqu’il est pris dès l’enfance et jusqu’à l’âge de 3-4 ans. La recherche souligne également que la prise de 5-HTP en même temps que des médicaments d’ordonnance conventionnels améliore le développement, les aptitudes sociales ou les aptitudes langagières.
  • Alcoolisme : les premiers résultats de recherches indiquent que la prise de 5-HTP issue de Griffonia simplicifolia avec de la D-phénylalanine et de la L-glutamine pendant 40 jours peut réduire les symptômes de sevrage alcoolique. Cependant, la prise quotidienne de 5-HTP avec carbidopa durant une année ne semble pas faciliter la désintoxication. L’effet du 5-HTP seul sur l’alcoolisme n’est pas clairement défini.
  • Maladie d’Alzheimer : les premières recherches suggèrent que la prise de 5-HTP par voie orale ne soulage pas les symptômes de la maladie d’Alzheimer.
  • Anxiété : les données concernant les effets du 5-HTP sur l’anxiété ne sont pas claires. Les premières recherches ont émis l’avis qu’une consommation quotidienne de 25 à 150 mg de 5-HTP par voie orale avec de la carbidopa semble réduire les symptômes d’anxiété chez les personnes souffrant de ces troubles. Cependant, d’autres recherches préliminaires démontrent que la prise de doses plus élevées de 5-HTP  (225 mg par jour ou plus), semble au  contraire aggraver l’anxiété. De plus, prendre quotidiennement 60 mg de 5-HTP par voie veineuse ne réduirait aucunement l’anxiété chez les personnes souffrant de troubles paniques.
  • Trouble du système nerveux (ataxie cérébelleuse) : les données probantes en rapport avec l’utilisation du 5-HTP pour l’ataxie cérébelleuse ne sont pas claires. Les premiers constats montrent que consommer 5 mg/kg de 5-HTP par jour pendant 4 mois peut atténuer le dysfonctionnement du système nerveux. Cependant, l’avis de certaines autres recherches indique que la prise quotidienne de 5-HTP pendant une durée maximale d’un an n’impacte aucunement les symptômes de l’ataxie cérébelleuse.
  • Fibromyalgie : les premières recherches suggèrent que la prise de 100 mg de 5-HTP issu de Griffonia simplicifolia par voie orale, trois fois par jour, pendant 30 à 90 jours, a le potentiel de réduire la douleur, la sensibilité, le sommeil, l’anxiété, la fatigue et la raideur matinale chez les personnes atteintes de fibromyalgie.
  • Symptômes de la ménopause : les premières recherches suggèrent qu’une consommation quotidienne de 150 mg de 5-HTP pendant 4 semaines ne réduirait pas les bouffées de chaleur chez les femmes postménopausées.
  • Maux de tête migraineux : les données concernant les effets du 5-HTP sur la prévention ou le traitement des migraines chez les adultes ne sont pas claires. Certaines études montrent que la prise quotidienne de 5-HTP ne réduit pas les migraines. Cependant, de l’avis d’autres études, elle pourrait être aussi bénéfique que les médicaments sur ordonnance. Le 5-HTP ne semble pas atténuer les migraines chez les enfants.
  • Obésité : les premières recherches évoquent une facilitation de la réduction d’appétit, de l’apport calorique ainsi que du poids chez les personnes obèses, grâce à la prise de 5-HTP. D’autres recherches suggèrent que l’utilisation d’un spray buccal spécifique contenant du 5-HTP ainsi que d’autres extraits (5-HTP-Nat Exts, Medestea Biotech S.p.a., Turin, Italie) pendant 4 semaines augmenterait la perte de poids d’environ 41% chez les femmes postménopausées.
  • Maladie de Parkinson : les premières recherches montrent que prendre quotidiennement 100 à 150 mg de 5-HTP issu Griffonia simplicifolia par voie orale avec des médicaments conventionnels semble réduire les tremblements, mais ces bienfaits ne s’étalent pas plus loin que 5 mois. La prise de doses plus fortes de 5-HTP, 275-1500 mg par jour avec la carbidopa semble aggraver les symptômes.
  • Schizophrénie : Les premières recherches suggèrent qu’une consommation de 800 mg à 6 grammes de 5-HTP par jour avec de la carbidopa pendant 90 jours pourrait réduire les symptômes de schizophrénie chez certains jeunes hommes.
  • Maux de tête dus à la tension : de l’avis  des premières recherches, prendre 100 mg de 5-HTP trois fois par jour pendant 8 semaines ne réduit pas la douleur ni la durée des céphalées de tension.
  • Symptômes de sevrage de l’héroïne : les premières recherches suggèrent qu’une prise quotidienne de 200 mg de 5-HTP pendant 6 jours avec de la tyrosine, de la phosphatidylcholine et de la L-glutamine pourrait réduire l’insomnie et les symptômes de sevrage chez les héroïnomanes en rétablissement.
  • Syndrome de Ramsey-Hunt.
  • Insomnie.
  • Syndrome prémenstruel (SPM).
  • Trouble dysphorique prémenstruel (TDPM).
  • Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH).
  • En ce qui concerne les autres conditions, davantage de données probantes sont nécessaires pour évaluer l’efficacité réelle du 5-HTP pour ces utilisations.

Notre produit coup de cœur

Posologie du 5 HTP

Les doses suivantes ont fait l’objet d’études dans le cadre de recherches scientifiques :

Chez l’adulte

Par voie orale, pour dépression : plusieurs études ont eu recours à des doses de 150-3000 mg par jour, jusqu’à trois doses fractionnées pendant 2-6 semaines. Les doses ont été graduellement augmentées. Elles sont passées de 150 mg par jour pendant 2 semaines à 400 mg par jour pendant 4 semaines.

Effets secondaires et sécurité du 5-HTP

Le 5-HTP est normalement sans danger lorsqu’il est pris par voie orale de façon appropriée. Le 5-HTP a été utilisé sans révéler de risque, à des doses allant jusqu’à 400 mg par jour pendant une période maximale d’un an. Cependant, certaines personnes l’ayant consommé ont développé une condition appelée syndrome d’éosinophilie-myalgie (EMS). Il s’agit d’une condition grave impliquant une sensibilité musculaire extrême (myalgie) et des anomalies sanguines (éosinophilie). Certaines personnes pensent que les SGE pourraient être causées par un ingrédient ou un contaminant se trouvant fortuitement dans certains produits à base de 5-HTP. Cependant, les preuves scientifiques sont insuffisantes pour déterminer si le SGE est causé par le 5-HTP, un contaminant ou un autre facteur. D’ici à ce que les preuves soient plus concluantes, le 5-http, s’il est acheté, doit être utilisé avec prudence.

Les autres effets secondaires possibles du 5-HTP comprennent les brûlures d’estomac, les maux d’estomac, les nausées, les vomissements, la diarrhée, la somnolence, les troubles sexuels et les problèmes musculaires. Autant de raisons d’être prudent avant l’achat.

Le 5-HTP est potentiellement dangereux lorsqu’il est pris par voie orale en fortes doses. Les doses allant de 6 à 10 grammes par jour ont été associées à de graves problèmes d’estomac et à des spasmes musculaires.

Précautions spéciales et mises en garde :

  • Enfants : Le 5-HTP est normalement sans risque lorsqu’il est pris par voie orale de façon appropriée. Des doses allant jusqu’à 5 mg/kg par jour ont été utilisées sans danger pendant 3 ans chez les nourrissons et les enfants de moins de 12 ans. Comme chez les adultes, le risque de syndrome d’éosinophilie-myalgie (EMS) chez les enfants suscite l’inquiétude. C’est une affection grave impliquant une sensibilité musculaire extrême (myalgie) et des anomalies sanguines (éosinophilie).
  • Grossesse et allaitement : Les informations fiables sur l’innocuité du 5-HTP si vous êtes enceinte ou si vous allaitez sont encore insuffisantes. Restez du bon côté et évitez de l’acheter.
  • Chirurgie : Le 5-HTP peut affecter une substance chimique du cerveau appelée sérotonine. Certains médicaments administrés pendant la chirurgie peuvent également avoir un impact sur la sérotonine. La prise de 5-HTP avant l’intervention chirurgicale peut causer trop de sérotonine dans le cerveau et peut entraîner des effets secondaires graves comme des problèmes cardiaques, des frissons et de l’anxiété. Il faut recommander aux patients d’arrêter toute prise de 5-HTP au moins 2 semaines avant la chirurgie.

Interactions médicamenteuses

Le 5-HTP est un complément alimentaire pouvant interagir avec certains médicaments
Le 5-HTP est un complément alimentaire pouvant interagir avec certains médicaments

Interaction majeure

Les médicaments contre la dépression (antidépresseurs) interagissent avec le 5-HTP

Le 5-HTP agit sur une substance chimique du cerveau appelée sérotonine en l’augmentant. Certains médicaments contre la dépression accroissent également la production de sérotonine. La prise de 5-HTP en même temps que ces médicaments pour la dépression peut augmenter la sérotonine  au-delà du raisonnable et causer des effets secondaires graves, notamment des problèmes cardiaques, des frissons et de l’anxiété. N’achetez pas de 5-HTP si vous êtes sous traitement avec des médicaments contre la dépression. Parmi ces médicaments pour la dépression il faut noter la fluoxétine (Prozac), la paroxétine (Paxil), sertraline (Zoloft), amitriptyline (Elavil), clomipramine (Anafranil), imipramine (Tofranil) et bien d’autres.

Les médicaments contre la dépression (IMAO) interagissent avec le 5-HTP

Le 5-HTP accentue la production d’une substance chimique dans le cerveau appelé sérotonine. Certains médicaments utilisés pour la dépression augmentent également la sérotonine. Restez donc sur vos gardes avant d’acheter 5-HTP car son utilisation avec ces médicaments pour traiter la dépression peut entraîner une surdose de sérotonine. Parmi ces médicaments utilisés pour traiter la dépression il faut compter la phénelzine (Nardil), la tranylcypromine (Parnate), et bien d’autres.

Interaction modérée

La carbidopa (Lodosyn) interagit avec le 5-HTP

Le 5-HTP peut affecter le cerveau. La carbidopa (Lodosyn) peut également affecter le cerveau. La prise de 5-HTP en même temps que la carbidopa peut augmenter le risque d’effets secondaires graves tels que l’accélération du débit de parole, l’anxiété, l’agressivité etc.

Le dextrométhorphane (Robitussin DM et bien d’autres) interagit avec le 5-HTP

Le 5-HTP peut affecter une substance chimique du cerveau appelée sérotonine. Le dextrométhorphane (Robitussin DM, etc.) peut également affecter la sérotonine. La prise de 5-HTP avec du dextrométhorphane (Robitussin DM, etc.) peut causer un excès sérotonine dans le cerveau ainsi que des effets secondaires graves tels que des problèmes cardiaques, des frissons et de l’anxiété. Evitez l’achat de 5-HTP si vous prenez du dextrométhorphane (Robitussin DM, etc.).

La mépéridine (Demerol) interagit avec le 5-HTP

Le 5-HTP provoque une hausse de la production de la substance chimique appelée sérotonine dans le cerveau. La mépéridine (Demerol) peut également augmenter la sérotonine dans le cerveau. La prise de 5-HTP avec de la mépéridine (Demerol) peut amener un taux trop élevé de sérotonine dans le cerveau ainsi que des effets secondaires graves comme des problèmes cardiaques, des frissons et de l’anxiété.

La pentazocine (Talwin) interagit avec le 5-HTP

Le 5-HTP amenant une augmentation de la substance chimique du cerveau appelée sérotonine, la pentazocine (Talwin) a le même effet. La prise de 5-HTP avec de la pentazocine (Talwin) peut augmenter la sérotonine de façon démesurée. Cela pourrait engendrer de graves effets secondaires, y compris des problèmes cardiaques, des frissons et de l’anxiété. N’achetez surtout pas de 5-HTP si vous consommez de la pentazocine (Talwin).

Le tramadol (Ultram) interagit avec le 5-HTP

Le tramadol (Ultram) peut également avoir un impact sur la sérotonine dans votre cerveau. Sachant que le 5-HTP peut affecter la sérotonine, la prise de 5-HTP simultanée à la consommation de tramadol (Ultram) peut générer un excès de sérotonine dans le cerveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *